Le guidage GPS ne peut pas fonctionner dans le métro car les signaux des satellites ne passent pas sous terre. Le seul moyen de se guider, sans faire d'installations matérielles dans l'environnement, est d'utiliser la navigation inertielle. 
Pour cela on fait appel aux capteurs du téléphone portable : accéléromètres, gyromètres, magnétomètres pour en déduire le déplacement de l'utilisateur. Ce dernier doit déclarer son point de départ, par exemple sortie tête de train station Denfert-Rochereau et il est ensuite guidé vocalement. Lorsque le dispositif constate que l'action demandée est correctement exécutée, il la valide en disant "OK" et passe à l'instruction suivante.
Il y a deux vidéos de démonstration sur deux changements de lignes par un utilisateur mal-voyant et un autre non-voyant.
Ces démonstrations sont expérimentales, pour les étendre à l'ensemble du métro RER, il faut disposer de la cartographie complète des lignes et refaire les trajets une fois pour vérifier la véracité des plans et la pertinence des messages édités.
Nous espérons trouver des partenaires ou des moyens pour effectuer ce travail dont l'ampleur dépasse nos ressources actuelles.